Une voyante peut elle se tromper ?

Comment interpréter les prédictions d’une voyante et comment détecter les erreurs potentielles qui pourraient vous couter cher

Dans une période de crise et de confusion, vous êtes amené à consulter de plus en plus souvent. La voyance vous semble-t-il, peut vous aider à y voir plus clair dans votre vie. Votre entourage proche ne vous apporte aucun soutien et n’est pas à même de comprendre les difficultés que vous traversez. La voyance vous paraît alors comme le dernier recours.

Perdu face à vos choix, elle vous laisse entrevoir des solutions auxquelles nous n’auriez pas pensé. Vous devez toutefois garder à l’esprit qu’une voyante peut se tromper même si cela reste minime.

Une voyante honnête reconnaîtra qu’elle ne détient pas la science infuse. En effet, ce qui est humain comporte toujours un pourcentage d’erreur. Personne ne peut affirmer que les prédictions émises par la voyance sont sûres et certaines à 100 %. De tels propos sont souvent l’apanage d’escrocs ou de charlatans prêts à tout pour attirer les clients, abuser de leur crédulité et gagner de l’argent. Une vraie voyante ne garantie pas l’exactitude de ses prédictions. Elle adopte l’humilité en toute circonstance et s’engagera à ne vous faire aucune promesse.

Même s’il est rare qu’une vraie voyante se trompe, il faut quand même admettre que cela est envisageable. Une voyante est un être humain avec ses qualités et ses défauts. Ce qui la distingue des autres individus, ce sont ses capacités extra-sensorielles, son don mais en aucun cas, il ne faut la considérer comme un être surnaturel qui peut tout maîtriser. C’est loin d’être le cas, sinon tous les voyants en activité excelleraient dans leurs vies et seraient des nantis.

Avant une consultation, si une voyante ne vous capte pas, elle vous le dira. Elle préférera arrêter et remettre à plus tard plutôt que de vous raconter n’importe quoi, juste pour le plaisir de gagner de l’argent. Dès que la consultation s’établit, la voyante doit vous parler de votre passé, de votre présent et cerner immédiatement les problèmes qui vous tracassent. Ce sont d’ailleurs ces problèmes qui vont amenés à la consulter. Si elle ne procède pas ainsi, c’est à vous de ne pas insister et de mettre un terme à l’entretien. Vous devez vous sentir bien en sa compagnie, détendu et elle de son côté ressentira les mêmes impressions avec vous. Dans toute consultation, il y a du positif et du négatif.

Admettez qu’elle fasse des erreurs dans ses prédictions. Tout le monde a droit à l’erreur. Si vous vous rendez par exemple dans le restaurant où vous avez l’habitude de déjeûner et si le menu que vous prenez d’ordinaire n’est pas excellent ce jour-là, vous le ferez remarquer. Vous en chercherez les raisons avec le restaurateur qui évaluera vos critiques et vous expliquera peut-être qu’il était seul en cuisine, débordé et extrêmement fatigué. Avec la voyance, c’est un peu pareil. Elle ne fait pas exception et n’est pas infaillible.

Durant la consultation, laissez faire le voyante. Ne lui coupez pas continuellement la parole pour faire vos commentaires ou l’assaillir de questions. Ne détournez pas la conversation car cela pourrait flouer ses visions et modifier sa voyance. Restez calme, détendu et sans agressivité face aux messages qu’elle vous délivre. Allez à son rythme même si parfois, il y a des silences pour qu’elle se concentre davantage.

Une consultation de voyance, c’est un véritable entretien entre deux personnes et extrêmement sérieux. Cela ne doit pas être pris à la légère, ni considéré comme un jeu. Il faut consulter par besoin et envie et non juste par curiosité ou pour tester les capacités du voyant car la voyante le ressentira. Il est possible que durant la consultation, elle fasse remonter des choses qui vous touchent. Sachez accepter. Vous devez consulter dans un esprit ouvert. La voyance ne s’adresse pas aux esprits fermés et négatifs qui ne laissent entrevoir aucune possibilité d’évolution et qui peuvent flouer les prédictions.

Une erreur peut survenir même avec un voyant confirmé. Les ondes négatives peuvent bloquer le voyant, l’induire en erreur, de même que certaines maladies comme la dépression nerveuse, la paranoïa…La voyante a de grandes chances de capter la maladie, ce qui fausserait sa voyance. Les clients sous ces effets négatifs, s’ils ont une très forte volonté et un sens développé de la télépathie même sans en avoir conscience peuvent pertuber les visions. La voyante capte ce que le consultant désirerait qu’il se produise et non les événements à venir. Ca détourne la vérité des faits à venir.Certains états chez son client peuvent aussi la bloquer comme la peur, l’angoisse, l’agressivité, l’irritabilité.La voyante connaît des baisses de forme, des états d’âmes, des périodes de maladie, des problèmes d’ordre personnel comme tout le monde… Elle est tout simplement humaine elle-aussi. Même si elle s’efforce de ne pas se laisser atteindre par tout ce qui la concerne, elle peut mal interpréter ce jour-là, mal capter ou décoder les messages qui lui arrivent.

Certains voyants conviennent à tels types de consultants et à d’autres pas. C’est un peu comme avec un médecin. Il y a le courant qui passe et des affinités qui se créent. Cela ne s’explique pas. Parfois aussi, le consultant peut modifier les prédictions en agissant lui-même et tout fausser. Si le voyant demande au consultant de ne pas intervenir dans un domaine de son existence et si le consultant décide de le faire, il peut détourner les faits et influencer l’avenir. La voyante n’est pas responsable. Elle l’avait mis en garde mais le consultant conserve son libre-arbitre. Pour la réalisation des prédictions, laissez agir le temps. Même si la voyante vous avait annoncer un événement dans les 3 mois à venir, s’il ne se produit pas dans les délais impartis, cela ne signifie pas pour autant qu’il s’est trompé. Il faut savoir faire preuve de patience. Si les prédictions ne se réalisent pas, vous vous ferez votre opinion.

On rejette souvent la faute sur la voyante et sur ses capacités. Jamais on ne tient compte des facteurs humains comme c’est le cas dans d’autres professions. Une voyante ne peut être parfaite tous les jours et performante. Elle n’a pas une obligation de résultat. Elle fera tout son possible pour aider son consultant et admettra en toute simplicité ses erreurs. Au consultant de faire la part de chose et de se rappeler que se tromper est humain même pour une voyante !